mercredi 16 novembre 2016

Dans le vent

Légères  dans le vent
Boucles sablées, Bouquet de mer,  
Garrigue de Toscane, Azur de tes yeux
Petits nids d’amour pour des vents envoûtants
Pour une brise légère  qui s’engouffre en rêvant
Que d’intrépides baisers viendront en bourrasque 
L’embaumer du  parfum grisant d’un amant

                                                                                                                     LivePhotos21

Le petit clin d'œil de Jill Bill, Merci

Filez écharpes, filez sur le fil rouillé de l'automne, 
petits étendards d'amour au balcon des Juliette

21 commentaires:

  1. Bonjour Roger... des foulards parfumés comme un jeu, à qui sont-ils, quelles Juliette espèrent un Roméo depuis leur balcon... ;-) belle photo insolite et joli texte pour la servir avec la chanson... merci, bonne soirée de la part de jill... bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour nos échanges Jill, "libre sur sur son site" oui, mais respect à vous Mme Jill bises amicales merci pour ces mots.

      Supprimer
  2. jolie composition colorée et mots parfumés.
    Bonne soirée Roger

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Colorée et parfumées c'est un bel avenir, qu'elle soit de coton ou de soie.
      Bonne semaine Eki

      Supprimer
  3. Bonjour Roger,

    belle photo insolite et inspiratrice pour le photographe
    devenu poète dans le vent de ces beaux foulards colorés.

    Bonne journée ensoleillé.

    Bises Nanou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Nanou, quelques mots dans le vent en doux rêves de coton ou p'tit bout de soie pour entourer le monde dans un carré de ciel. Bonne journée et merci d'être venue poser tes mots, bises Nanou

      Supprimer
  4. Originale photo.

    Au "cou" de coeur
    des écharpes de "soi"
    guident vers la voûte sombre
    le promeneur venu défaire
    les noeuds de son histoire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Roger,

      Papillons de coton
      Les écharpes s'abandonnent
      Au rythme flottant
      Du vent des contraires...
      .
      Quel beau cliché ensoleillé
      Bises

      Supprimer
    2. Au contraire des vents qui viennent flirter comme des "papillons" sur le glissant de la soie.
      Oui ensoleillé, je dirais même que c'est un cliché aux couleurs de ta belle région.
      Bises Martine et bonne semaine.

      Supprimer
    3. Le "cou" de cœur de ma part est pour tes mots Jamadrou, faire un nœud dans son histoire pour en garder le souvenir est une bonne solution aussi. Merci Jamadrou, bonne semaine reposante.

      Supprimer
  5. Bonjour Roger,
    Humble petit morceau d'étoffe qui porte tant d'espoir, de secret, de nostalgie ou plus simplement petit plaisir offert. Inlassablement il nous couvre de sa douceur, parfois de sa senteur, nous berce ou nous enivre et quelque fois laisse rêveur...
    A toi, il est une évidence, ce modeste bout de tissu t'as inspiré pour notre plus grand plaisir.

    https://youtu.be/mJ_fkw5j-t0

    Très bon week-end Roger, couvres toi bien car l'automne est bien là présent ;-)
    Doux et reposant week-end à toi, bisous bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. As-tu vu le foulard invisible qui s'enroule en partage mais sans emprisonner ravivant l'amitié en douce poésie, chuttt celui la je te l'offre :). Merci pour le lien musicale et ton interprétation de mon cliché. Le wek-end est passé et je suis resté bien couvert, bisous Fanfan

      Supprimer
    2. :-) Merci Roger !
      Doux bisous automnal

      Supprimer
  6. Cinq écharpes accrochées au fil du temps
    Cinq étoles flottant dans les vents des sentiments
    Attrapant dans leur sillage
    Parfums, couleurs,fragrance distillant des flots d'odeurs
    Parfums, chaleur, lumière distillant des flots de bonheur
    Attrapant au coeur de leur trame des sourires , des étincelles de vie .
    Cinq écharpes voletaient au vent de l'amour .

    "Suivre la gauche" semble indiquer le vent de l'instant ;-)

    Merci Roger pour cet instant "dans le vent" où de simples écharpes sous ton regard sont devenues douceurs de poésie .
    Doux week-end .


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le vent de l’instant est parfois farceur, mais jamais pour les cœurs, quand au fil des bourrasques le lien se resserre en un unique sillage … et si l'instant est partagé Il faut suivre son "étole" qui mène à l'autre rive. Merci pour tes mots Véronique, bon début de semaine à toi.

      Supprimer
  7. J'adore le texte associé! Bravo!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour votre passage Anne, au plaisir de vous revoir sur ce chemin

      Supprimer
  8. Que j'aime tes étangs-d'art où viennent se noyer baisers et parfums ....!

    Châle-heureuse-aimant : sabine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le vent a pris son temps pour m'apporter ta banne-hier mais qu'elle plaisir de la retrouver, de te retrouver ma chère Sabine. Ami-calmant, qui fait du bien.
      Ton Bohémien des sentiers

      Supprimer
  9. ces foulards ressortent bien sur ce fond ocre!
    bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le contraste rehausse les couleurs, merci Eki
      Bonne journée à vous

      Supprimer